La motivation des salariés est un sujet central pour les entreprises, leur performance en dépend. Elles doivent être en mesure de rapidement identifier les signes précurseurs d’une démotivation. Le désengagement est en effet un syndrome très contagieux qui peut rapidement se généraliser. Tour d’horizon de ces signaux d’alerte.

 

Les Perturbations du Rythme de Travail

Deux signes sont faciles à détecter pour peu que l’on y soit attentif : les retards à répétition ou l’absentéisme physique. Ils représentent souvent une alerte émise par la personne et doivent inciter à échanger avec elle pour en comprendre la cause.

L’absentéisme moral (je suis là mais je ne travaille pas) est plus difficile à détecter, surtout dans les organisations où des tâches sans valeur ajoutée et pourtant complexes se sont superposées au fil des ans. Remotiver sur la base dobjectifs SMART ou donner de l’autonomie peut inverser ce comportement.

D’autres facteurs sont précieux d’information. Derrière la hausse de l’accidentologie couve régulièrement une baisse de l’engagement ou de l’attention. Une solution : traiter chaque accident comme un événement anormal, exceptionnel et identifier si la motivation peut être un des facteurs déclenchants.

Enfin, le présentéisme est plus rarement identifié comme un signe de démotivation. Il est pourtant régulier de le rencontrer. Pour le vaincre, la culture d’entreprise doit être infléchie afin qu’efficacité ne soit pas synonyme de présence. Les périodes successives de confinement et de télétravail ont permis des progrès notables sur ce point.

 

Les Tensions Relationnelles

Les salariés citent moins l’ambiance de travail que le salaire comme facteur de motivation mais elle est tout aussi cruciale. Deux types de tensions peuvent impacter profondément les équipes :

  • Les tensions interservices : elles doivent être traitées avant toute contamination. L’utilisation du DESC pour encourager une communication bienveillante et la mise en place de routines de partage permettent de désamorcer les conflits.
  • Les tensions interpersonnelles :  l’irritabilité qui les génère ne doit pas être négligée car ces tensions impactent toujours au-delà des protagonistes. L’entretien formel systématique permettra de laisser s’exprimer les tensions et de les dénouer, puis d’expliciter à nouveau les règles de comportement attendues.

Enfin, ces tensions peuvent amener certains à percevoir un stress croissant, d’autres à se replier sur soi. Dans les deux cas, l’écoute est nécessaire pour laisser s’exprimer l’émotion et apporter une réponse pertinente.

 

Les Baisses de Performance

Certaines organisations limitent l’Homme à un rôle d’exécutant.  Les prises de décisions sont étroitement contrôlées, ce qui a pour effet de décourager la prise d’initiative. Le manager est dans un rôle de contrôleur au lieu d’être un soutien et un appui. Les conséquences de ce fonctionnement sont multiples : manque de proactivité, laisser aller ou laisser faire, lenteurs, incompréhension ou confusion.

Les effets observables sont une performance stagnante ou une perte de productivité, une qualité en dégradation ou des retards clients. L’orientation client devient faible, parfois même inexistante. Une revue en profondeur des processus permettra de redonner à chacun de l’autonomie et de s’aligner sur la seule et unique source de valeur et de développement : la satisfaction client.

 

Les Réactions d’Opposition

Les « violences » exprimées à l’égard des biens ou des règles de l’entreprise découlent d’une relation conflictuelle. Elles expriment une réaction d’opposition physique, la collaboration n’est plus. Qu’il s’agisse de dégradation des espaces partagés ou de matériels, d’incivilité ou de non-respect des règles, elles ne peuvent pas être ignorées et passées sous silence. A minima, il est indispensable d’exprimer sa consternation et d’ouvrir le dialogue pour identifier la cause de cette contestation.

Le refus de s’impliquer dans des projets à long terme ou la remise en cause des choix de la direction sont moins démonstratifs, mais ils constituent toutefois des signes d’opposition tangibles. La sensation d’absence de sens de son travail ou d’un projet commun en sont souvent la source. Dans ce cas, maintenir une communication constante sur le projet d’entreprise et la vision long terme, vous pourrez ainsi rassembler les équipes autours d’un objectif commun. En parallèle, expliquer les raisons de ses choix pour redonner un sens au travail.

 

Vous l’avez compris, les signes de démotivation sont tout aussi nombreux que les facteurs qui génèrent cette motivation. Une attention constante portée à son équipe et l’écoute permettent de les déceler. Les solutions sont souvent spécifiques à chaque cas, une seule contrainte doit être prise en compte : l’équation salarié + manager + organisation afin d’adapter sa réponse.

 

Vous reconnaissez certains de ces signes dans votre organisation et souhaitez y apporter la meilleure réponse? Contactez-nous.